Image

Recueil de témoignages

« Si les voix sont vivantes, elles peuvent le rester pour toujours lorsqu’on les enregistre »
La parole des anciens qui nous livrent leurs savoirs, leur mémoire, leurs luttes ou leurs regrets ; les mots des uns et des autres pour compiler des points de vue, des tranches de vie, des souvenirs ; la voix des habitants pour valoriser un territoire…
Ces récoltes de parole peuvent être mises au service d’enquêtes de terrain, de travaux de recherches, ou encore à des fins plus artistiques.
Histoire de Dire s’attache à travailler en lien avec différentes structures (compagnies de théâtre, associations culturelles, établissements scolaires, archives départementales…), avec l’idée que les recueils de témoignages s’incluent dans des projets artistiques et socioculturels qui font sens.
L’attention est aussi portée aux témoins, à ceux qui racontent.
Pour que leur parole soit un lien entre eux et ceux qui écoutent…
Nous tricotons ce fil en imaginant par exemple des recueils de témoignages intergénérationnels, des rencontres entre témoins d’un même sujet, ou encore des espaces de restitution des paroles valorisant et inscrits dans l’espace public.
Différents supports peuvent être utilisés pour une restitution de collectage: émission radio, exposition sonore, bande-son pour spectacle, document « photoson » …

 

Les réalisations créées par Histoire de Dire, suite à des recueils de témoignages :

 

« Paroles des profondeurs »

Collecte de méLOGO PdPmoires sur l’histoire de la mine et des mineurs de Largentière, à partir de recueils de témoignages, et d’une recherche documentaire.
En partenariat avec la Compagnie La Ligne, le projet Paroles de profondeurs s’est déroulé en deux temps. Le premier volet, sur la saison 2015-2016, fut un travail d’enquête qui s’est déroulé, en partenariat avec l’université d’Amiens et ses étudiants en sociologie. Un travail de médiation, notamment avec les scolaires de Largentière a été mené pendant plusieurs mois. 
Pour la saison 2016-2017, la seconde phase du projet consistait en la création d’un spectacle théâtral: Sur le Carreau. Un spectacle joué les 5 et 6 mai 2017 à Largentière, dans le cadre de la programmation théâtrale du Pied aux planches. (Prochaines dates ici.)
Partenariat avec la Compagnie La Ligne, porteur du projet.
Lien vers la page consacrée au projet: ici.

 

 

« Nous sommes tous des enfants de migrantstémoignages »

Enfants migrants et acteurs de l’accueil en Ardèche, de 1936 à nos jours

Travail de recherches et de recueil de témoignages, sur les enfants migrants, initié en 2013 par le Sonoscope et le Laboratoire Itinérant de Recherches sur les Migrations et les luttes sociales. Réalisation d’une exposition sonore à partir des matériaux scientifiques et des témoignages recueillis. Aujourd’hui, Histoire de Dire propose  des ateliers pédagogiques sur le thème des migrations.
L’exposition itinérante est visible régulièrement ici ou là. (voir calendrier de tournée de l’exposition)
Lien vers la page consacrée au projet:  ici.
Un projet soutenu par DRAC Rhone Alpes, Région Rhône Alpes, Parc des Monts d’Ardèche, Département de l’Ardèche, Communauté de Communes du Val de Ligne, Commune d’Aubenas, Crédit Mutuel.

 

 

« Photosons » Rindex3encontres de lutherie et musiques médiévales

A l’occasion des Rencontres de lutherie et musiques médiévales de Largentière, des recueils de témoignages ont été réalisés auprès du public. Parallèlement, la photographe Maud Subert réalisait plusieurs clichés sur le site du festival. Puis une série de 6 documents courts (1’20 par document) a été crééé, mixant montages sonores et diaporamas photographiques. L’objectif était de donner à voir et à entendre les différents aspects et enjeux du festival.
Partenariat avec association Au-delà du temps (Printemps 2016)
Regarder le photoson: « Le(s) public(s) »

 

 

 

« Mémoires de bal »bal

A travers des témoignages auprès de personnes âgées, sur le thème des bals d’autrefois, l’idée est de raviver les souvenirs d’une ambiance, d’une époque…Celle de la jeunesse, de la danse et de la fête. Grâce à cette mémoire partagée, deux émissions radio ont été réalisées (diffusées sur Fréquence 7), ainsi qu’une exposition photo et un bal a été organisé! Comme autrefois, ou presque, dans la cour de l’EHPAD de Joyeuse, ce fut un moment de fête pour vivre des instants de bal entre petits et grands. C’était aussi l’occasion d’écouter les enregistrements des résidents dans un dispositif d’écoute original et voir l’exposition sur les bals réalisée par des élèves de CM2 de l’école de Joyeuse.  Des portraits photos des résidents, dans leur tenue de bal, ornaient le site du bal (photographe:Séverine Baur)
Partenariat avec l’EHPAD Jos Jullien de Joyeuse, porteur du projet. (Printemps 2016)
Projet soutenu par le Conseil Départemental de l’Ardèche et la Fondation de France.

 

 

« C’est vrai ce que je vous raconte »affiche c'est vai

Création d’une bande-son pour la pièce de théâtre « C’est vrai ce que je vous raconte », avec l’Entière Compagnie. Le matériau de base à cette bande-son a été les 25 heures d’entretiens auprès de personnes très âgées vivant à domicile, enregistrées par des équipes médicales du Conseil Général de l’Ardèche. La bande-son accompagne la comédienne, Céline Riesen tout au long de la pièce.   (Spectacle en tournée à l’automne – hiver 2015/2016)
Lien vers la page consacrée au projet: ici.

 

 

«Pièce radiophonique:  A.La-l-c-o-o-l-_01.C.O.O.L»

Réalisation de la pièce radiophonique du spectacle A.L.C.O.O.L du Tungstène Théâtre. Avec Céline Riesen et Chloé Hervieux, d’après le texte de Marguerite Duras « La vie matérielle ».
Réalisé en partenariat avec L’entière Compagnie et la radio Fréquence 7. (Octobre 2015)

 

Pour mettre en place un projet de collectage, avec différents rendus sonores possibles, contactez-nous!